Séparer vie professionnelle et vie de famille

Pour être passée par cette étape il y a peu de temps, je sais qu’il n’est pas du tout facile de monter une micro-entreprise, surtout lorsqu’on est seule. Il y a de nombreux paramètres à considérer, et des précautions à prendre pour éviter de se retrouver face aux difficultés qui peuvent être de tout ordre. C’est la raison pour laquelle je vous propose de découvrir dans la suite, un petit guide pour vous aider à monter votre activité et devenir vous aussi un chef d’entreprise.

Choisir la forme de sa micro-entreprise

L’une des choses les plus importantes auxquelles vous devez penser au moment de la création de votre petite entreprise, c’est sa forme. Il faut savoir en effet que le terme « micro entreprise » ne représente pas à proprement parler un statut juridique. Il s’agit en réalité d’un régime très simplifié, ouvert aux entrepreneures qui n’ont pas de gros moyens.

Il faudra donc exercer votre activité en tant qu’entreprise individuelle, EIRL ou bien encore EURL. En fonction de votre choix, les démarches à faire et les formalités à remplir seront différentes. Tout dépendra du statut juridique que vous souhaitez donner à votre entreprise naissante, et des moyens dont vous disposez pour y parvenir.

Entreprise individuelle

Lorsque vous faites le choix de créer votre micro-entreprise en tant qu’entreprise individuelle, cela signifie que vous allez exercer votre activité en nom propre. Dans ce cas, vous devrez commencer par une déclaration d’activité de micro entrepreneur. Je tiens à vous faire savoir que ce statut juridique est le plus utilisé en matière de micro entreprise. Cela se comprend aisément, puisqu’il est le plus facile en matière de démarches et de formalités.

Ainsi, pour monter une micro entreprise en votre nom propre, vous pourrez soit :

  • Passer par le service en ligne de l’URSSAF
  • Aller dans un centre compétent pour les formalités des entreprises. Vous aurez un formulaire différent à remplir, en fonction de votre spécialité : commerçant, artisan…

EIRL

Pour un micro entrepreneur, l’EIRL peut être perçue comme une alternative intéressante à l’entreprise individuelle. En effet, avec ce statut juridique, la possibilité vous est donnée de mettre tous vos biens personnels à l’abri, même en cas de créances dans votre vie professionnelle.

Alors si vous souhaitez opter pour cette forme d’entreprise, vous devrez faire une déclaration d’activité de micro entrepreneur. Sur celle-ci, il faudra préciser que vous choisissez l’EIRL. Suite à cela, vous pourrez compléter une déclaration d’affectation de patrimoine. Vous aurez aussi la possibilité de passer par internet ou par le centre des formalités pour la création de votre EIRL.

EURL

La troisième forme de micro-entreprise pour laquelle vous pourrez opter, c’est l’EURL. Il est important de noter que lorsque vous faites cette option, vous devez procéder à la constitution de votre société avec le régime micro entreprise dans vos options fiscales. Ici, les démarches à faire seront beaucoup plus importantes, d’autant que vous devez créer une société unipersonnelle. Les différentes étapes à suivre seront :

  • Rédiger les statuts de l’entreprise
  • Déposer des apports en numéraire sur un compte bancaire bloqué
  • Publier un avis de constitution d’entreprise
  • Remplir un formulaire de demande d’immatriculation de personne morale
  • Procéder à l’évaluation des apports en nature…

Les étapes pour monter sa micro-entreprise

Pour monter votre micro entreprise, peu importe le statut juridique que vous avez choisi, vous aurez plusieurs étapes à suivre. Chacune d’elle devra être suivie à la lettre, car de cela dépend la réussite de votre projet. Alors pour commencer, il faudra déclarer votre activité, et vous faire immatriculer au registre du commerce. Ensuite, il faudra penser à domicilier votre micro-entreprise, et enfin opter pour une police d’assurance qui vous conviendra.

Déclarer son activité de micro-entreprise et s’immatriculer au registre du commerce

Pour faire votre déclaration d’activité de micro entreprise, vous devez fournir plusieurs renseignements aux services sociaux et fiscaux de votre région. Pour ma part, j’ai eu à le faire auprès des institutions de la ville de Lyon. Les renseignements demandés sont :

  • Votre identité
  • Votre adresse de correspondance
  • Le type d’activité à exercer dans votre micro entreprise
  • Votre adresse professionnelle si vous en avez
  • Le choix de votre régime social
  • Et celui de votre régime fiscal.

Vous pourrez ensuite vous immatriculer au régime du commerce, pour faire connaitre votre entreprise par les différentes institutions du pays, et être en mesure d’exercer librement vos activités.

Domicilier sa micro-entreprise

Il est primordial de domicilier votre micro-entreprise, car la loi en France est intraitable à ce sujet. Votre entreprise doit donc avoir une adresse physique, et cette dernière doit être communiquée au centre des formalités des entreprises. A noter que la domiciliation de votre entreprise peut être différente du lieu où vous exercez vos activités professionnelles. Vous aurez le choix entre plusieurs montages tels que :

  • La société de domiciliation
  • La domiciliation commerciale à domicile
  • La pépinière d’entreprise ou centre d’affaires
  • L’utilisation d’un local commercial

Prendre une assurance pour monter sa micro-entreprise

En tant que femme auto-entrepreneure, j’ai dû prendre une assurance pour pouvoir monter mon entreprise. Ceci est indispensable pour couvrir les risques liés à toute activité professionnelle. C’est grâce à cela que j’ai pu protéger mes biens, mes revenus, mon patrimoine et ma propre personne. Je vous conseille donc de ne pas négliger l’étape de souscription à une assurance professionnelle.

Quelles sont les aides pour monter sa micro-entreprise ?

Vous pourrez avoir recours à toute sorte d’aide au moment de la création de votre micro entreprise. Entre autres, vous pourrez compter sur le réseau des Mampreneures, disposant de plusieurs antennes dans différentes villes de la France. L’organisation vous aide de différentes manières pour vous permettre de bien démarrer vos activités et de prospérer grâce à différentes actions.

Il en est de même pour le site web LYVE, qui vient en aide aux nombreux entrepreneurs de la ville de Lyon. Cette organisation basée sur l’entraide vous permettra aussi de trouver des solutions efficaces aux différents problèmes que vous pourrez rencontrer au moment de la création de votre micro-entreprise.

Comme vous pouvez le constater, n’importe qui avec un projet d’entreprise peut se lancer facilement avec une micro entreprise. Vous disposez même de plusieurs organisations qui peuvent vous aider à réussir plus facilement.

Mes conseils et envies :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici